by : Mário de Castro

Cédric Doux, l’heureux directeur de cette adresse au charme d’un Paris 16e si particulier, tient la barre du Flandrin devenu un paquebot et comme tout bon capitaine, est attentif au respect du moindre détail. Il le confesse : « C’est à vrai dire un bistrot chic du XVIème arrondissement parisien, fréquenté par une clientèle composée à 80% d’habitués qui se sent très à l’aise dans cette décoration bourgeoise et confortable, aux boiseries noir et or. Certains ont leur table attitrée. »

Qu’est-ce qui fait le succès du lieu ?

L’ancien buffet de gare de chemin de fer de la petite ceinture a été conceptualisé en brasserie de luxe par Joseph Dirand et l’avenue Henri Martin l’en remercie. Le chef, le breton Olivier Denis, n’est ni étoilé ni toqué, mais un résident du lieu depuis un quart de siècle, qui a toute la confiance du propriétaire Jacques Malafosse. Aussi à l’aise dans le sucré que le salé, il régale sa clientèle avec des oeufs bio mimosa, un tartare d’avocat et des crevettes roses et côté plat de résistance, je suis fou de l’escalope viennoise aux pommes de terre sautées et du bar entier cuit au four, de vrais délices. Côté vins, un rouge Château Haut-Beychevelle Gloria, Saint-Julien 2012 ou un Pouilly-Vinzelles, Les Buchardières, 2015. Je vous conseille de terminer en beauté par une Pavlova aux fruits rouges ou un millefeuille. Récompense finale après le café, les pralines à la crème noisette du Flandrin. Petits gourmands s’abstenir!

Le Flandrin

80, Avenue Henri Martin/ 4 Place Tattegrain Paris 16e.

Tél. 01 45 04 34 69.

www.leflandrin.com

Facebook5k
Facebook
LINKEDIN
INSTAGRAM23k